Accueil Au quotidien Actualités
 

SAMOENS TRAIL TOUR

lundi 25 juin 2018. - 449 visites


SAMOENS TRAIL TOUR Samedi 16 juin 2018

. - 18.6 ko

.
Merci et bravo à tous les coureurs vous étiez 2500 sur la ligne de départ représentant 30 nationalités. L’année prochaine le Samoens Trail Tour s’agrandit avec deux nouvelles courses en plus des six actuelles. Nous comptons sur vous !! Merci à vous spectateurs, suiveurs ....

C’est en novembre dernier, après notre échec au tirage au sort des 42 et 90km du Mont Blanc que nous nous sommes rabattus, comme beaucoup d’autres sur les différentes épreuves du Samoens Trail Tour.

De quelques coureurs d’ultra trail au départ, le groupe de 25 s’est constitué très vite avec le défi que se sont lancées 9 féminines traileuses, celui de réaliser leur 1er trail de montagne. (Caroline LECOURT, Pauline MAITRE, Angélique IZARD, Virginie GAMELIN, Line GOUVENAUX, Sandrine ASSAILLY, Marie-Christine HUCHARD, Céline LANCELOT-PERCEVAL et Christelle RICHE)

Sur la distance de 33km et 2250m de dénivelé positif, avec seulement quelques années d’expérience en course à pied, elles n’ont pas choisi le plus facile mais sont toutes finishers. La plupart d’entres elles n’avaient jamais couru cette distance ou fait de marathon et ces épreuves de trail n’ont rien de comparable à un 42km sur macadam. Les difficultés sont nombreuses, la neige (encore bien présente en altitude), les pierriers, les sentiers techniques et glissants dus aux pluies de ces dernières semaines, l’altitude, et les passages à gué ne les ont pas épargnées.

Prépa pour le 33km - 140.2 ko

Prépa pour le 33km

Manque Marie Christine qui prend la photo - 168.8 ko

Manque Marie Christine qui prend la photo

Allez les

Allez les "gazelles pétillantes"

pas de stress au départ.. - 192 ko

pas de stress au départ..

Fin novembre, grâce à l’aide de Pierre RICHE, les hébergements étaient réservés ainsi que la restauration d’avant course...Il ne restait plus que la préparation physique de chacun avec, dans les 2 derniers mois des entrainements spécifiques trails élaborés par les coachs.

Vendredi 15 : arrivée à Samoens et installation dans nos gites de 10 personnes chacun. Un gite pour les coureurs d’ultra et un pour le 33km....impeccable.

nos gites ...intérieur  - 92.6 ko

nos gites ...intérieur

nos gites....  extérieur - 101.1 ko

nos gites.... extérieur

Puis nous allons chercher nos dossards à la base de loisir. Tout le groupe se retrouve car en plus des gites, il y a des hébergements en hotel, camping et chambre d’hôtes.

A la remise des dossards sur la base de loisirs - 156.1 ko

A la remise des dossards sur la base de loisirs

Sur le site - 145.6 ko

Sur le site

18h : briefing pour le 49 et le 85km et direction à 19h (pour ne pas se coucher trop tard) le restaurant "la Covagne". à Morillon.J’avais fait la réservation des plats dans la semaine, car à 33 personnes et des menus spécifiques....nous n’étions pas sorti de l’auberge. Vendredi 18h briefing pour le 49 et 85km - 155.5 ko

Vendredi soir resto à Morillon - 93.9 ko

Vendredi soir resto à Morillon

Au resto

Au resto "la covagne"

Cadre agréable et musique... - 130.6 ko

Cadre agréable et musique...

Claude en profite, il ne pourra pas après la course.... - 188.1 ko

Claude en profite, il ne pourra pas après la course....

bon choix ... - 111.4 ko

bon choix ...

La collecte de vétements pour le Népal a été fructueuse, merci à tous - 379.2 ko

La collecte de vétements pour le Népal a été fructueuse, merci à tous

2h1/2 du matin : réveil du gite des ultras, petit déjeuner et à 3h30, direction le départ (à 3km à peine) ..à huit dans le véhicule de Yannick, coffre compris !!! chut ! De cette façon le 33 km pouvait utiliser le minibus et une voiture.

3h30 descente du coffre.... - 95.4 ko

3h30 descente du coffre....

Père et fille a quand la prochaine ? - 236.9 ko

Père et fille a quand la prochaine ?

4h :départ de la course avec une température fraiche mais sans nécessité mettre un coupe vent.

Quelques centaines de mètres et c’est la 1ère montée dans un monotrace où il est impossible de doubler sur plusieurs kilomètres. Sébastien est parti devant, mais Fred, Christophe et Fabrice partis dans les derniers vont être obligés de prendre leur mal en patience avant de pouvoir remonter le peloton. Ils me rattraperons au jour, 1h 1/2 plus tard.

N’ayant pas le détail du déroulement des courses de chacun, je vais faire le mien et celui de Céline, les photos parleront mieux.

Je savais en partant que je n’étais pas suffisamment préparée pour cette 1ere grande course de montagne . En effet mon pb de ligament au pied gauche m’a empêché de m’entraîner correctement depuis plusieurs mois .

Malheureusement, la douleur s’est réveillée vers le 30ème km. Dommage, car je trouvais le parcours vraiment splendide. (À part les toboggans de neige que j’ai maudits, qui ont laissé de beaux hématomes et brûlures ).

J’ai donc décidé de rendre mon dossard au 38eme kms. Je ne me voyais pas faire encore 50 kms avec un pied en moins . Et surtout je ne voulais pas aggraver les dégâts et devoir m’arrêter pendant des mois ensuite.

Pas de regret , bien au contraire, je ressors plus forte de cette expérience et nous avons avec Fabrice pleins d’autres projets en tête CELINE .

Pour moi le Samoens Trail Tour était l’un de mes objectifs de l’année et ces 2 derniers mois, j’ai adapté mon entrainement à un ultra trail de montagne en travaillant les côtes mais surtout les descentes, (Un trail se gagne dans les côtes, mais se perd dans les descentes) en travaillant aussi en puissance à vélo (avec plus de 600km par mois), une séance de VMA par semaine et 2 séances de préparation physiques (muscu, gainage) en salle (adaptées aux périodes de prépa ou récup). A cela plusieurs compétitions de répétition (42km en Argonne, 35km à Muizon et le trail des marcaires dans les Vosges : 54km 2600m+ un mois avant).

Pour être compétitif ou réussir ses objectifs, il faut se faire mal à l’entrainement, mais aussi faire des compétitions, c’est valable dans tous les sports...."on a rien sans rien"

Tout s’était bien passé aux Marcaires, ça devrait le faire surtout que la météo est favorable (pas de grosses chaleurs annoncées, ca me va très bien).

Je pars dans "le paquet" et les 1ers kms dans le monotrace vont être un peu pénibles. Ca va beaucoup mieux au petit jour et la 1ère côte jusqu’au 10ème à 1700m. Fred, Fabrice et Christophe me rattrapent dans cette côte. Je n’essaie pas de les suivre, je fais ma course, espérant qu’ils n’ont pas laissé trop d’énergie dans leur remontée.

1ère montée - 121.1 ko

1ère montée

tiens je les connais ces trois là !! - 159.8 ko

tiens je les connais ces trois là !!

Descente de 1000m- jusqu’au CRET, puis remontée jusqu’à la Combe aux Puaires

.

1er ravito

1er ravito "la golèse" 10km 1687m

Là ça va mais au trail des passerelles Yannick et Claude ne passeraient pas ... - 173.3 ko

Là ça va mais au trail des passerelles Yannick et Claude ne passeraient pas ...

2ème ravito Refuge de Folly 20km 1510m - 170.7 ko

2ème ravito Refuge de Folly 20km 1510m

Difficile montée avec une succession de fort % pour trouver la neige...beaucoup de neige. Je rattrape Fabrice, puis Fred, Christophe est quelques minutes devant. la descente dans la neige, sur les fesses dans les forts % est difficile ainsi que les parties techniques suivantes.

vers

vers "la combe aux puaires" à 2270m

et c’est parti pour une bonne séance de neige... - 117.9 ko

et c’est parti pour une bonne séance de neige...

les descentes sur les fesses sont inévitables ...et ça va vite - 88.4 ko

les descentes sur les fesses sont inévitables ...et ça va vite

souvenir de descentes dans la neige pour Céline...ca chauffe un peu ! - 75.1 ko

souvenir de descentes dans la neige pour Céline...ca chauffe un peu !

Au total, c’est 10km et 1300-, jusqu’au ravitaillement de LE PELLY. dans cette descente je rattrape Fabrice,nous allons faire un bon bout de chemin ensemble. Auparavant nous avions doublé Sébastien et Arnaud .

Refuge

Refuge "Vogealle" 27km 1908m ...16 juin ou vacances d’hiver ??

descente technique - 153.4 ko

descente technique

Des cascades, il y en a partout - 84.4 ko

Des cascades, il y en a partout

Au ravitaillement du PEllY, 37ème km, je rejoins Christophe et Fred qui me fait part de ses déboires, Christophe repart et moi quelques minutes plus tard au moment où Fabrice arrive (je ne le verrai pas).

Arrivée au

Arrivée au "Pelly" 37km , je retrouve Christophe qui repart et Fred.

3ème côte plutôt cool, jusqu’à PRAZ de COMMUNE à 1700m (je prend pas mal de photos tous le long de la course, les paysages sont superbes), descente sans problème et une arrivée à la base de vie SALVAGNY à 47.5km. Je n’ai pas déposé de sac d’allègement, je ne me change jamais sauf sur les épreuves de 160km et +) . Mes arrêts aux ravitaillements sont presque toujours express, ayant choisi avant d’arriver au ravito ce que je dois prendre. ( peu de solide, je ne "tourne" pratiquement qu’au liquide que je prépare moi même).

Descente agréable dans la vallée - 105.8 ko

Descente agréable dans la vallée

Salvagny km : 47.5km  - 157.6 ko

Salvagny km : 47.5km

Départ de Salvagny quand j’aperçois Céline et Jean-Fabrice

et je comprend vite que la cheville de Céline n’a pas tenu. Déçue car sa course se déroulait bien comme Jean-Fabrice qui du coup reste avec elle.

Echanges brefs avant de repartir, leur disant ma petite inquiétude pour monter au refuge de Grenaironà 1950m : côte de près de 8km et 1100m+

. Ca n’a pas loupé, il est midi et plein soleil, il fait chaud, ma cadence va bien baisser et je me fais doubler plus que souhaité !. Christophe qui était reparti quelques minutes devant moi va me prendre 20’ d’avance pour la porter entre 25’ et 30’... Cet écart ne variera plus les 30kms suivant jusqu’à l’arrivée.

on se sent tout petit - 165.8 ko

on se sent tout petit

Un peu d’eau et fraicheur l’après midi, on apprécie - 166.2 ko

Un peu d’eau et fraicheur l’après midi, on apprécie

A nouveau 1000m- et arrivée à la cascade du Rouget, des centaines de m3 à la seconde, un bruit d’enfer...M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E

Cascade du Rouget 62km ....spectacle avant la montée au col de pelouse - 148 ko

Cascade du Rouget 62km ....spectacle avant la montée au col de pelouse
Nous sommes à 62km, nous avons passé 4 grosses côtes et autant de descentes, il est près de 16h30 pour moi, tout va bien, je m’arrête pour prendre un bol de soupe avec un maxi de pâtes pour affronter le dernier gros morceau , la montée au col de Pelouse (2339m) soit 10km de montée et 1400m+ avec neige au dessus de 1800/2000m.

A part quelques passages techniques, la montée se passe bien, cascades et torrents, rencontre de chamois, puis de bouquetins, puis les 1ers névés (avec glissades et chutes sans conséquences dans les dévers), j’en prends plein les yeux et beaucoup de plaisir malgré la fatigue dans cette montée.

j’en prends plein les yeux....et les oreilles .. - 150.4 ko

j’en prends plein les yeux....et les oreilles ..

10km de montée au col dans une nature bien vivante - 143.4 ko

10km de montée au col dans une nature bien vivante

tranquilles et un peu loin les chamois... - 151.8 ko

tranquilles et un peu loin les chamois...

Les bouquetins s’amusent, ce sont les chocs des cornes qui m’ont fait tourner la tête ! - 124.3 ko

Les bouquetins s’amusent, ce sont les chocs des cornes qui m’ont fait tourner la tête !

Tiens revoila la neige... - 155.6 ko

Tiens revoila la neige...

Au col....... - 89.3 ko

Au col.......

....puis descente vers le lac de Gers....restera 10km - 101.2 ko

....puis descente vers le lac de Gers....restera 10km
Pour le plaisir, c’est nettement moins bien après le col jusqu’au lac de Gers. La descente de 3km est raide, technique avec pierres et névés déversants. des bénévoles assurent les coureurs et ont taillé des marches dans la neige pour éviter glissades et chutes dans le ravin....

De jour ça va, mais je pense à tous ceux qui vont passer de nuit et à Claude pas très à l’aise quand il n’y a pas grand chose sous ses pieds...

75km : arrivée au lac de Gers, dernier ravitaillement et 4 à 5km de faux plat descendantavec quelques petites remontées sur un beau chemin (emprunté par les voitures pour monter au lac et refuge)...ça déroule...un régal. Puis descente beaucoup plus raide pour retrouver Samoens et les 2 derniers kms autour du plan d’eau avant la ligne d’arrivée. Une arrivée bruyante et émouvante comme j’en ai jamais eu.

..Je suis tenté par la table de droite, en fait je ne me suis pas arrété - 122.6 ko

..Je suis tenté par la table de droite, en fait je ne me suis pas arrété

Arrivée ..... - 181.4 ko

Arrivée .....

le fan club .... - 185.1 ko

le fan club ....

c’est surtout la place au général qui me rejouit le plus..... - 189.8 ko

c’est surtout la place au général qui me rejouit le plus.....
Presque tout le groupe est là pour m’accueillir...ca fait quelques frissons !!. Un grand merci à tous d’avoir attendu.

Christophe et moi bien entourés en attendant Céline - 190.6 ko

Christophe et moi bien entourés en attendant Céline

Satisfait de ma course, et de ma place au général. Comme dans les Vosges, j’ai bien progressé en descente, (grâce aux entrainements spécifiques descentes et puissance en vélo) je perds moins de place contre les "cabris" montagnards...

C’est seulement à ce moment que j’apprends que les filles, Pierre, Yannick, (Garillon), François et David ont tous terminé leur épreuve et sont ravis.

Que Céline (Quiquerel) et Claude sont toujours en course et que Christophe est arrivé 30’ avant, mais que tous les autres se sont arrêtés au 47ème à Salvagny . Les raisons d’abandons sur un ultra sont nombreuses et variés, (34% sur cette épreuve) : problèmes physiques, digestifs, mauvaise gestion de course, mental....là il faut peut-être en ajouter une, celle de se retrouver tous ensemble au même endroit avec des pensées plus négatives que positives ...ce qui entraine pour certains des mauvais choix...

Fabrice après avoir rendu son dossard a repris le parcours du 49km et fait les 10 derniers avec Pierre !!.

« Errare humanum est, perseverare diabolicum »

A méditer.

Belle course de Céline accueillie avec ferveur par le groupe en 18h35 (12ème féminine et 6ème M1F)

Claude est arrivé dimanche à 1h15’ du matin et 4ème M3H. Fatigué mais heureux malgré une dernière descente au ralenti...les quadriceps ne suivant plus...Yannick est allé le chercher.

PHOTOS COURSES SUITE

départ du 33 ou 49 ? - 87.1 ko

départ du 33 ou 49 ?

On se la coule douce les filles.... - 137.2 ko

On se la coule douce les filles....

Arrivée de Francois - 209.5 ko

Arrivée de Francois

Arrivée de Marie Christine et Laurent en 6h - 299 ko

Arrivée de Marie Christine et Laurent en 6h

Arrivée de Line et Virginie - 300.8 ko

Arrivée de Line et Virginie

Arrivée de Christelle - 175.2 ko

Arrivée de Christelle

on ne se lasse pas - 233.8 ko

on ne se lasse pas

Une médaille en bois qui vaut de l’or.... - 172.9 ko

Une médaille en bois qui vaut de l’or....

Fabrice et Pierre - 163.5 ko

Fabrice et Pierre

Récup à la brasserie de la base..... - 184.5 ko

Récup à la brasserie de la base.....

En attendant les arrivées du 85km .... - 193 ko

En attendant les arrivées du 85km ....

Animation au camping.. - 234.2 ko

Animation au camping..

RESULTATS : Ultra Tour du Haut Giffre : 85km : 6400m+ :588 partants : 390 arrivants

-  91ème  :Christophe LABROCHE : 16h48’10’’
-  110  :Jean-Claude PAROLI : 17h17’44’’ : 1er M3H
-  174 : Céline QUIQUEREL-BOUCAR : 18h35’07’’
-  308 : Claude AUBRY  : 21h10’36’’

Résultats 85km - 200.2 ko

Résultats 85km
RESULTATS :Tour du Criou : 49km : 3400m+ : 459 partants

-  161ème  :Pierre RICHE  : 9h11’21’’

Résultats 49km - 188.9 ko

Résultats 49km
RESULTATS : Tour du Giffre : 33km : 2250m+ : 502 partants

-  41ème  :Yannick GARILLON : 4h51’31’’
-  172 : Marie-Christine HUCHARD : 6h01’21’’
-  186 : Laurent GAMELIN  : 6h04’09’’
-  211 : François PROCUREUR : 6h12’38’’
-  373 : Caroline LECOURT : 7h28’45’’
-  374 : Sandrine ASSAILLY : 7h28’46’’
-  375 : David PIAT : 7h28’47’’
-  440 : Christelle RICHE : 8h15’12’’
-  443 : Céline LANCELOT-PERCEVAL : 8h16’06’’
-  446 : Pauline MAITRE  : 8h20’46’’
-  451 : Virginie GAMELIN : 8h30’02’’
-  452 : Line GOUVENAUX  : 8h30’04’’
-  459 : Angélique IZARD  : 8h40’09’’

Résultats 33km - 195.2 ko

Résultats 33km

Dimanche...c’est déjà fini !!

Samoens - 226.1 ko

Samoens

dimanche midi Samoens....cryothérapie pour Claude et Céline - 139.5 ko

dimanche midi Samoens....cryothérapie pour Claude et Céline

Angélique fait ses couses avant le retour - 169.9 ko

Angélique fait ses couses avant le retour

Dimanche midi : avant le remsise des prix - 159.3 ko

Dimanche midi : avant le remsise des prix

les finishers du 85 à la remise des prix - 103.2 ko

les finishers du 85 à la remise des prix

Difficile de faire un podium  contre les purs montagnards et contre l’altitude ...mais on a d’autres atouts.. - 209.1 ko

Difficile de faire un podium contre les purs montagnards et contre l’altitude ...mais on a d’autres atouts..


Répondre à cet article

Forum de l'article