La 6000D samedi 24 juillet AIME LA PLAGNE

4h59′

La 6000D édition 2021, 31 années de plaisir samedi 24 juillet 2021 : “La course des géants”

Course mythique et première en son genre à l’époque, la 6000D reste un défi pour la plupart des Traileurs. Ce n’est pas rien que de monter des pommiers au Glacier! (L’organisation)

  • 3400 m de dénivelé (D+)
  • Altitude de départ et d’arrivée: 677 m
  • Point culminant de la course: 3047 m
  • Départ à 5h00 pour une fin de course vers 18h30
Départ masqués……quelques centaines de mêtres

La 6D Marathon

  • 2000 m de dénivelé (D+)
  • Altitude de départ et d’arrivée: 677 m
  • Point culminant de la course: 2361 m
  • Départ à 6h00
Fabrice et Christelle en attendant leur départ
Les marathoniens

Rares sont les années où les coureurs du Jogging ont été absents à cette course légendaire qui se déroule dans des paysages époustouflants.

La course est organisée par l’Office du Tourisme de la Grande Plagne avec le soutien des communes d’Aime la Plagne, la Plagne Tarentaise et la société d’aménagement de la Plagne.

Une nouvelle épreuve a été crée cette année: le marathon qui va ravir les débutants en ultra trail. La météo était prévue chaude, nous n’avons pas été déçus avec 18° au départ à 5h le matin, quelques degrés à 3000m puis à nouveau la chaleur en descendant avec près de 30° sur la ligne d’arrivée. ça n’a pas gêné ceux qui aiment, ça n’a pas été mon cas ni celui du vainqueur de l’épreuve (Stéphane Ricard : « La fin a été dure avec une chaleur assez incroyable, je n’avançais plus un caramel. Moi, je n’aime pas trop la chaleur, je préfère la neige et la raquette (triple champion du monde………” le professeur des écoles de Gap a fait la différence sur la partie menant au glacier à plus de 3000 m d’altitude (c’est ma tasse de thé, plus que la chaleur qui nous a cuit sur fin du parcours).”

4 coureurs du Club pour la 1ère édition du marathon : Fabrice toujours aussi en forme en ce moment qui termine 59ème sur 255 arrivants et 1er M5H. François termine avec Christelle (178ème), la perf sur ce marathon revenant à Roman avec la 21ème place en 4h 53′ et 1er espoir pour son 1er marathon …..oui mais avec 2000m+

Récit de CHRISTELLE

Avec Roman depuis 2020 nous nous étions fixes 2 objectifs communs le swiss canyon trail et le Maratrail des Passerelles  de Monteynard qui me fait envie depuis plusieurs années. Covid oblige, nous avons maintenu pour 2021 la suisse et remplace le Maratrail par la première Edition du Marathon de la 6 D afin de se faire un week end courses en famille. Le Marathon démarre par un premier mur de 4km pour 400 mètres+ puis se poursuit  par la piste de bobsleigh (atypique j adore)  direction Plagne Centre pour la première barrière horaire ( j’en ai bcp parle a la maison ). Une dernière montée au lac des Blanchets et voila la première partie de faite. Avec un thermomètre favorable de 19 degrés au départ .Redescente de 22 km par les prairies et la forêt, très roulante, plusieurs haltes dans des ruisseaux pour me rafraichir, mais je cours et tout va bien pour moi. Je suis seule et je fais attention a ne pas me tromper de chemin. A 2km de l’arrivée je rattrape Francois qui marche, il se relance avec moi et nous finissons ensemble. Roman qui m attend depuis bien longtemps m’annonce les bonnes nouvelles, podium pour lui et Fabrice ,Pierre sera la dans 1 heure et Roxane (amie de Roman) finisheuse de sa première en montagne. : 28.5km 1520m+ 254ème sur 423 .
J’ai trouve le parcours magnifique, très varié, très accessible par son profil pour une novice. Une grande joie intérieure d’y être arrivé et de partager ce Super Week end avec ma famille et le Jce .Un moment intense a partager. CHRISTELLE

Récit de FRANCOIS

Impressions après course.

Je me suis engagé sur le marathon de la 6000D sans trop de repères. Après une année sans course la dernière étant l’Aymon trail de février 2020, et des soucis de santé, pas très graves mais pénalisant ma préparation (trois semaines fin juin début juillet, pratiquement sans courir cela, à cause d’une périostite tibiale, je me suis engagé sur cette épreuve sans trop de prétention.

Mais au-delà de mes exploits sportifs sans beaucoup d’intérêts (voir plus loin), les ingrédients d’une bonne course se sont retrouvés réunis et nous ont fait passer une agréable journée. Un temps pas trop chaud pour ceux qui n’ont pas eu trop à courir en début d’après-midi, une bonne organisation et l’esprit d’équipe du JOGGING CLUB qui a toujours été présent avant, pendant, et après la course.

Si je n’ai pas trop mal débuté ma course étant 141 sur 284 participants après 1 h 37 de course (piste de bob), puis 157 à Plagne Centre, j’ai perdu un peu de mon rythme pour passer à la 173 place au point le plus haut -télésièges des Blanchets altitude 2364 m (magnifique panorama) à 3 h 37 pour rester finalement jusqu’à l’arrivée à la 179 position. La fin m’apparaissant comme une descente interminable d’autant que mon genou gauche a commencé à me faire mal vers le 35 kms. Heureusement après avoir soutenu un compagnon d’infortune (Nancéen) qui semblait en aussi mauvaise posture que moi et aussi peu habitué à ce relief exigeant, qui m’a rendu ensuite  la pareille, Christelle  aux 41 km nous a rejoints plein d’entrain et m’a permis de finir la course en   7 h 06 , autrement qu’en marchant, donnant ainsi une arrivée joyeuse, nos mains levées au ciel et contre toute attente pas trop épuisé.

Finalement je me retrouve 4ème de ma catégorie (M5H) sur 8 participants, dans la moyenne comme d’habitude, mission accomplie. Merci Christelle et merci à tous ceux du club. FRANCOIS

6D Marathon            42km   2000m+          255 Partants

21èmeRoman RICHE4h53’37”1er Espoir
59Fabrice MORALES5h35’02”1er M5H
178Christelle RICHE7h06’38”
179François PROCUREUR7h06’39”
Arrivée de Christelle et François

8 coureurs du Club sur la 6000D et nous allons connaitre des fortunes diverses….le lot des ultras trail.

Sébastien pourtant parti prudemment n’avait pas de bonnes sensations et les jambes “lourdes” dés le départ, puis peut-être une mauvaise gestion de l’hydratation. Un abandon ce n’est pas un échec, c’est une expérience pour la suite, il a largement la capacité de réussir de belles courses dans le haut des classements et saura rebondir.

Récit de PIERRE

“J’adore la montagne mais de là à courir 67 km avec 3 400m de D+…. Trop tard, Chris m’inscris à la 6 000D en mai. Bon, il va falloir faire de la côte à l’entraînement,  en plus, je n’ai jamais couru cette distance. Le jour J arrive avec un super groupe du JCE.Départ 5h, on se retrouve tous avant le départ,  on s’encourage,  on se souhaite une bonne course. On sait tous que le journée va être longue, difficile mais on espère formidable pour chacun de nous. J’avais pourtant dit que je partirais doucement, tu parles...4 km de plat rapide avec yannick, Julien et Sébastien devant. Ensuite 2 800m de D+ quasi d’un bloc. Je sors mes bâtons, qui restent bloqués,  impossible de les ouvrir. Je m’énerve,  perds du temps. Bon, ça commence mal. Heureusement,  je retrouve Ju, mon Sauveur, qui réussit à débloquer mes bâtons.ca change tout. On court tous les 3 avec JC pendant 2 bonnes heures, de moments partagés,  piste de bob, paysages, plaisanteries, c’est top. Ça monte,  ça monte mais je garde un rythme régulier et rattrape Sébastien, qui n’est pas bien. Je reste avec lui pendant la descente jusqu’au col de la Chiaupe. Reste un gros morceau,  la montée finale du Glacier. C’est la partie plus “montagne “, plus technique,  je double pas mal de monde ( grâce à mes bâtons débloqués!!!).Je retrouve Yannick tout en haut et on décide de descendre ensemble 33 km!!! C’est long, très long.…on sait qu’il y a encore le Col d’Arpette à remonter  ( 300m D+), donc on gère. Panneau 25 km pour l’arrivée. Bon, c’est donc la sortie du dimanche, je ne sais pas si finalement c’est motivant ou l’inverse !!!On descend mais sans forcer, je veux gérer les crampes car il commence à faire très chaud. J’ai encore un peu de jambes car j’arrive a trottiner dans les nombreuses petites côtes. La fin est très dure, je la redoutais. Je vois Chris et Roman sur la ligne, gros moment d’émotion. On a tous fait une super course avec beaucoup de podiums,  c’est super pour le club. Seb, tu as abandonné à cause d’un jour sans, mais tu es très fort, nous l’avons tous vu sur ta magnifique course en Suisse. Je n’oublierais pas ce week-end,  d’avoir partagé des moments forts et puissants avec ma famille et mes amis pendant la course. C’est ça le plus important .” PIERRE

Récit de JC

Une nouvelle belle sortie du Jogging Club à LA PLAGNE pour la 6000D …“La course des géants”. (67km 3500m+) Après 2004, 2008, 2015 et 2019, je suis à nouveau au départ pour la 31ème édition. Une épreuve toujours aussi bien maitrisée par les organisateurs et bénévoles aux petits soins pour leurs trailers car l’épreuve n’est pas facile avec une montée à plus de 3000m au glacier de bellecôte. La récompense, c’est la beauté de la nature, les magnifiques paysages traversés, mais aussi les bons moments partagés entre nous et l’ambiance traditionnelle de fêtes sur les trails et ultra trails…..

Je vais partir comme d’hab très prudemment, …..ne pas gâcher des cartouches inutilement….. Je rattrape Claude après 6km puis Pierre et Julien (pas vu Yannick parti plus vite). Avec Pierre et Julien, nous allons rester à peu près ensemble jusqu’au 28ème km. Nous allons laisser filer Pierre plus rapide. Julien est a 7′ derrière moi au glacier, il me rattrapera au 48ème après Plagne Bellecôte car je commence à souffrir de la chaleur, le cardio monte sur les 20 derniers kms, me rafraichissant dans chaque ruisseau traversé (la tête, la casquette et même les pieds et chaussures !! ). Au final une 178ème place sur 787 partants et 1er master 7. De très bons résultats pour le Club car nous terminons 2ème club avec quatre 1ères places dans les différentes catégories d’âge. Place à la récupération avant la CCC à Chamonix le 27 août prochain (101km 6100m+) JC.

Récit de JEAN-LOUIS

Nous voilà parti pour un Week end avec Julien et Tony sur Aime la plagne rejoindre le groupe du Jogging participant aux différentes épreuves de la 6000D.
Pour ma part c’est ma première en  haute montagne
Départ de la course ce samedi 24 juillet à 5h du matin dans une superbe ambiance est un temps très doux.
Les 3 premiers kilomètres sont  plats et ça attaque direct en montée après..  
Etant novice en montagne je pars doucement avec les bâtons , nous grimpons jusqu’à la piste de bobsleigh des JO d’Albertville, puis la Plagne où ce situe le premier gros ravito, jusque là tous va bien .
Là on attaque jusqu’à la roche de mio , c’est  costaud, les jambes piquent un peu mais ça va, après une descente d’environ 2 kms   on attaque le glacier  ” un mur”….
Dans la montée du glacier les jambes avaient du mal à répondre et les problèmes gastriques arrivaient….
J’arrive au sommet difficilement mais ca passe impossible de m’alimenter hormis un verre de coca….
C’est parti pour une descente d’environ 6 kms pas simple avant d’attaquer le dernier gros col de l’Arpette .
Au pied du col je m’arrête au ravito pour essayer de m’alimenter un peu, je pose les bâtons, bois 2 verres de coca et c’est reparti, sauf qu’en voulant reprendre mais bâtons ils avaient disparu…. la poisse 
Je repars les sensations toujours pas bonnes et les 3 kilomètres de montée sont très difficiles
Je fais une pose de 5 minutes au sommet je me pose beaucoup de questions, les jambes ne répondent pas et le transit non plus….
J’attaque la descente tranquillement jusqu’au prochain ravito, j’arrive de nouveau à m’alimenter. Encore  22 kms avant l’arrivée de descente pas trop technique mais très piégeuse avec banches et cailloux en permanences.
Je retrouve les jambes et j’arrive de nouveau  à courir .
Arrivé à 2 kms de l’arrivée la chaleur est écrasante et dure de courir sur le bitume.
Je passe l’arrivée en 11h31 très heureux de le finir…
Une course de montagne ne s’improvise pas , il faut une très bonne prépa et arrivé bien affuté, je vais travailler dans ce sens pour mes prochains défis en montagne.  
Ce fût un bon moment avec le Jogging et de bons résultat avec tous ces Podium et une mention spécial pour JU , Pierrot et Yannick qui m ‘ont bluffé   Bravo 

Récit d’HERVE

 Après une piètre prestation lors du dernier trail des frères AYMON, due à des douleurs récurrentes dans la jambe et surtout au talon gauche, j’appréhendais la 6000D (ses 68kms et 3500 de D+) j’osais  espérer que les soins prodigués depuis plus de 3 mois allaient enfin porter leurs fruits.

  Je ne vais pas m’éterniser pour décrire ma course, je ne  peux que vous dire que tout s’est bien déroulé : pas de douleur, les montées aux cols et au glacier se font sans problème . Les encouragements des copains du club qui en redescendent m’ont fait chaud au cœur. J’essaie de remonter le moral de CLAUDE en le doublant lors de cette montée. Il se ressaisira très bien par la suite…

Paysage surnaturel sur ce glacier, murs en neige de plus 4 mètres, magnifique, on peut attaquer la descente en essayant de profiter de ces vues exceptionnelles. Retour à AIME.

J’aime beaucoup ces descentes car elles sont relativement roulantes, le col de l’ ARPETTE passera tout seul . Je profite des eaux limpides d’un  petit lac et des cascades pour me rafraichir.

Beaucoup de monde aux terrasses de bars, dans les rues piétonnes, et c’est sous leurs félicitations que je passe  la ligne d’arrivée.

  716éme au premier pointage 486éme à l’arrivée, 1er M6, satisfait, pleinement content et surtout sans douleur, le vieux diésel a bien fonctionné.

  Carton plein pour le Jogging, aussi bien sur la 6000D que sur le marathon, Bravo à toutes et à tous !

  Un très beau week-end de passé ensemble.

Claude arrive 20′ derrière Hervé….pas de jambes non plus dés le départ, peut-être est-il parti une vite….je lui ai fais la remarque en le doublant. Il termine la course fatigué comme nous tous mais moins ”marqué” que sur d’autres courses.

6000D  AIME – LA PLAGNE (73)        67km   3400m+          787 partants

100èmePierre RICHE9h05’24”
113Yannick GARILLON9h12’55”
129Julien PETIT9h19’00”
178Jean-Claude PAROLI9h43’44”1er M7H
418Jean-Louis FOSSIER11h31’15”
486Hervé GOMES11h54’36”1er M6H
524Claude AUBRY12h14’49”2ème M6H
Une partie de la remise des prix dans le théâtre de verdure ……très conviviale
2ème Club

LES ARRIVEES

AUTRES PHOTOS D’ARRIVEES

PHOTOS du WE

Voici quelques chiffres pour mieux comprendre la  piste de bobsleigh : 1,5 km de descente ponctuée de 19 virages, 200 m de piste de décélération (eh oui, vous arriverez vite) pour 124,5 m de dénivelé négatif.……pour nous c’est 124.5m de dénivelé positif

7 commentaires sur “La 6000D samedi 24 juillet AIME LA PLAGNE”

  1. Merci Jean Claude pour le travail fourni pour cet article d apres course. Un super week end Jce, il manquait un peu de filles du Jce cependant 😇

  2. Magnifiiiiiique!!!!
    Merci à vous tous pour cette belle énergie dynamisante!
    et bravo aux champions, championnes!!!
    à bientôt….

  3. Jean Claude, si j’ étais le directeur de l’EQUIPE, je t’embaucherai comme rédacteur en chef.
    Les commentaires des participants confirment la bonne humeur vécue à l’occasion de cette belle course. merci à tous. à renouveler pour le morale.

  4. Merci Jean Claude pour le temps passé pour ce très bel article et multiples photos.
    Cela confirme le superbe week-end passé tous ensemble. On en refait un autre en montagne l’année prochaine !!!😄😄

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.